POURQUOI envisager une thérapie de couple ?


      La thérapie de couple :

      * Traite d'un problème (récurrent ou transitoire) qui affecte la vie de couple
      * Pointe souvent une difficulté de communication qui peut aller du manque d'écoute aux divergences
        (d'opinion, de vision du couple et de caractère)
      * Vérifie qu'il n'y a pas en parallèle une problématique personnelle (chez l'un des deux partenaires ) qui perturbe
        le bon fonctionnement du couple

      ~  La médiation de couple est préconisée en présence d'une difficulté de communication au sein du couple,
          qui génère malentendus et quiproquos.
          Il s'agit de clarifier les modes opératoires de la communication au "sein du couple" ;
          la présence des deux partenaires est donc requise.
          Le psychologue joue le rôle de médiateur et pointe les incompréhensions tout en proposant des ajustements
          nécessaires adéquats.
      ~  La thérapie de couple est recommandée pour tout événement qui impacte simultanément les deux partenaires
          (relation extra-conjugale, infidélité virtuelle, mésentente (sexuelle, éducationnelle), projets de vie divergeant, etc.)
          Dans ce cas, il est possible de recevoir le couple séparément pour favoriser le travail psychologique
          et/ou thérapeutique.
      ~  La gestion de crise est indispensable lorsqu'un couple est empêtré durablement dans une crise (larvée / déclarée),
          avec le risque majeur qu'il n'implose concrètement si rien n'est fait pour stopper la logique psychologique d'escalade
          (émergence de comportements brutaux)
          Il s'agit de rendre possible une désescalade psychologique et émotionnelle afin de relancer à nouveau
          une dynamique de couple, même minime !.

          Nota Bene :
          C'est très souvent à la demande de la femme qu'une thérapie de couple est initiée.
          Les hommes sont généralement réfractaires à cette démarche parce qu'ils redoutent que le psychologue donne
          un verdict négatif sur le devenir immédiat du couple.
          Les hommes cherchent à solder facilement un problème en tournant rapidement la page ; le présent doit être
          en rupture avec la passé.
          A contrario,  les femmes estiment nécessaire de mettre les pieds dans le plat et de revenir sur les faits passés
          pour éviter qu'ils polluent le présent; c'est la raison pour laquelle elles veulent consulter.



      Les motifs qui amènent à consulter en thérapie de couple sont fréquemment rattachés à :

        ~ une détresse émotionnelle et psychologique de l'un des conjoints
        ~ un défaut ou un manque de communication qui devient pesant au quotidien
        ~ une incompatibilité des caractères (rapport de force; incompréhension mutuelle)
        ~ une perte de la confiance en l'autre (soudaine ou progressive)
        ~ un sentiment de ne plus être considéré ou d'être incompris
        ~ des revendications personnelles (excessives ou exagérées)
        ~ la notion de temps et de statut quo (sentiment de routine, de stagner)
        ~ une guerre conjugale lorsque chacun se défend systématiquement au détriment de l'autre
          (Cf. Perspective d'une guerre conjugale)


      Contextes ou événements associés à la demande d'une thérapie de couple :

        * tromperie virtuelle (par internet) ou réelle (relation extra-conjugale)
        * mariage précoce ou prématuré
        * relation trop passionnelle 
        * jalousie excessive
        * événements importants qui ont changé la donne (naissance, mutation professionnelle, maladie, accident, etc.)
        * début difficile de la cohabitation
        * désillusion de la vie conjugale    (Cf. Prémisses de la vie conjugale)
        * inquiétudes concernant les enfants  (Cf. Enfant symptôme)

     
      La médiation du psychologue :

        Le travail de médiation au cours d'une thérapie de couple implique de la part du psychologue :
        * qu'il soit neutre en se gardant de tout jugement, de tout parti pris et de toute forme d'arbitrage
        * qu'il veille à instaurer un pied d'égalité entre les deux partenaires
        * qu'il apporte le plus souvent un éclairage sur la dynamique du couple
           
        Le succès d'une telle démarche implique de préférence :
        * la présence volontaire des deux partenaires
        * une précocité de la demande (pour éviter la somme des frustrations et des difficultés accumulées dans le temps)
        * requière une engagement, une volonté de s'en sortir, un soutien mutuel
        * un sentiment de co-responsabilité concernant l'effort à fournir
        * le souci de l'autre
                                                                                         


                                                                                      A N N E X E S


      Prémisse de la vie de couple conjugale :

      Le mariage peut être perçu ou vécu comme une sorte d'"aliénation" :
      * aliénation par les contraintes (devoirs et responsabilités) liées à l'organisation de la vie conjugale et familiale
      * aliénation comme impossibilité de la libre disposition de soi
     
      Des crises intérieures secouent naturellement l'unité conjugale qui est en devenir; elles peuvent être liées :   
      * à la période de rodage caractérisée par un retour au réalisme
      * aux premières désillusions (l'idéalisation du mariage ne résiste pas au feu de la réalité quotidienne,
        à l'exigence d'organisation pratique, à l'affrontement des personnalités, aux premières insatisfactions)
      * aux négociations tendues entre ses propres besoins individuels et les besoins du couple

      Le couple conjugal devient opérationnel dès lors qu'il est en mesure de traiter les difficultés selon une ligne
      de conduite commune ayant ses propres normes conjugales bien établies (accord tacite ; règles énoncées ;
      conduites normatives du couple).


      La perspective d'une guerre conjugale :

      Exaspération permanente : le moindre accident prend des proportions démesurées
      Chaque fait et geste déplaît à l'autre
      En quête d'un flagrant délit chez l'autre
      Les enfants sont pris en otage : servent alors de confident, d'instrument de vengeance
      Le silence : on se retient de parler par peur du conflit ou d'accroître les tensions
      Besoin d'avoir raison au détriment de l'autre
      Se poser en victime et faire de l'autre son bourreau
      Besoin de punir de façon disproportionnée


      Enfant-symptôme :

      Le symptôme de l'enfant est directement l'expression d'une perturbation affective au sein de l'environnement familial
      où l'enfant évolue.
      L'enfant y cristallise la tension (perçue ou ressentie) sous la forme de symptômes comportementaux ou affectifs :
      * agitation, insomnie, angoisse, échec scolaire
      * induit de l'insécurité chez l'enfant
      * culpabilité de l'enfant : croyance que les disputes sont causées par lui
      * désorientation affective : les parents s'attaquent mutuellement à travers les enfants qui sont instrumentalisés

LA MEDIATION PSYCHOLOGIQUE & EMOTIONNELLE pour ajuster le couple


    Les axes d'intervention concernent les points suivants :

      * La communication

        Il s'agit de bien cerner comment la communication agit au "sein du couple" durant la consultation.
        Le psychologue tente de repérer rapidement les incompréhensions et de proposer des ajustements adaptés.
        (Cf. La fonction de communication dans le couple)  &  (Cf. Le cercle vicieux des réactions)

      * Les incompréhensions

        Elles relèvent de nombreuses divergences dont la principale est celle qui porte sur la vision de couple
        (Cf. La notion de "couple")

      * Les attentes respectives

        Il s'agit des attentes propres à chacun ; si les attentes respectives ne sont pas satisfaites à un moment ou à un autre,
        cela peut gêner la dynamique du couple et entraver les futurs projets.
        (Cf. Le système des attentes)

      * Le système des perceptions

        Il s'agit de la manière dont on se perçoit personnellement, comment on perçoit l'autre, de considérer le couple.
        De façon plus complexe, la manière dont on est perçu et comment l'on pense être perçu par l'autre).

      * Le modelage de comportement

        Il s'agit d'adopter de nouvelles conduites notamment celles qui sont attendues ou désirées dans le couple.



                                                                                  A N N E X E S
                                                     

      La fonction de communication dans le couple :
 
        Communication harmonieuse :

        Une conscience claire des attentes de l'autre.
        Le langage et le paralangage sont congruents : accord entre ce qui est dit et la manière de le dire.
        Les échanges sont dynamisants et sources de satisfaction.
        Les problèmes du couple sont délimités et traités ; il n'y a pas de digression.
        Les époux échangent de façon constructive (s'adaptent mutuellement).

        Communication problématique :

        La communication est détournée vers une fonction offensive-défensive ; il n'y a pas d'ajustement mutuel.
        Les paroles sont dites de façon agressive ; avec ironie ; par moquerie.
        Les échanges sont fatiguant et stériles.
        Chaque problème en suscite d'autres ; les digressions sont nombreuses ; les problèmes restent en suspens.
        Chacun cherche à convaincre l'autre, suscitant des rivalités.


      Le cercle vicieux des réactions :

      Lorsque l'un projette un sens ou une interprétation sur le comportement de l'autre, ce dernier réagit à cette projection
      en lui donnant à son tour un sens particulier suscitant alors chez le premier une nouvelle réaction...

      Exemple :

      Lui : réaction d'angoisse/d'anxiété/ de stress du mari  face à une initiative de sa femme qui l'implique personnellement
              et adopte en conséquence une réaction de recul
      Elle : interprète le retrait de son mari comme un rejet de sa demande et adopte à son tour une mise à distance
              par rapport au mari
      Lui : réagit alors en interprétant la réaction de sa femme comme un abandon, ce qui accentue son angoisse ; etc...


      La notion de "couple" :

      Lorsqu'une dynamique de couple se met en place dans une relation sentimentale, on renonce nécessairement
      au statut de binôme qui est la somme de deux personnes impliquées dans une relation au profit de celui de couple
      formant une entité commune.
      Passer concrètement du binôme à cette entité commune qu'est le couple pose parfois problème.

      Certain(e)s souhaitent en rester aux prémisses de la relation comme la somme de deux personnes qui se complètent
      plus ou moins au début mais qui avec le temps finissent par s'opposer par manque de perspective commune.
       
      Le terme "couple" est parfois évocateur d'une restriction ou d'une perte de liberté personnelle au profit
      de cette nouvelle relation commune, censée être davantage prometteuse socialement et humainement parlant.

      Pour l'un(e), former un couple soulève la question délicate de préserver une part d'intimité ou de liberté dans le couple;
      pour l'autre de renoncer assez facilement à ses libertés personnelles pour s'investir pleinement dans le couple.
      Cela engendre nécessairement des tensions, il s'agit alors de trouver des compromis ou des consensus adaptés
      dans le temps et dans la vie de tous les jours.

      La personnalité propre à chacun accentue ou au contraire amoindrit ces difficultés inhérentes à la vie de couple.
      Le couple se forme alors soit sur un consensus ou un compromis bien établi, soit sur un rapport de force
      plus ou moins consenti ou accepté.


      Le système des attentes :

      En principe :
      Chacun attend de l'autre qu'il comble un certain nombre de ses besoins.
      Chaque doit être capable de percevoir les attentes de l'autre et d'y répondre le plus souvent.
      L'idéal est donc d'éviter l'accumulation des frustrations (par la non-satisfaction des attentes et des besoins respectifs).

      Mais en réalité :
      Chacun attend de l'autre qu'il ait certaines conduites à son égard tout en exclut d'autres (non souhaités / rédhibitoires).
      Le système des attentes est rarement avoué ou trop subtilement décliné pour être perçu par l'autre ;
      une partie peut demeurée non consciente pour la personne même qui est porteuse d'attente.

      Les comportements que l'on attend de l'autre (sciemment ou non) peuvent parfois ne pas faire partie de son répertoire
      (absence de modèles comportementaux)
      L'autre (qu'il sache ou non le comportement que l'on attend de lui) peut ne pas savoir comment réagir !

Aide à la clarification psychologique (en individuel)


Offre un soutien psychologique pour toute personne en situation de détresse psychologique en lien avec une rupture affective/sentimentale.
Il s'agit également de clarifier son esprit par rapport aux inquiétudes, contrariétés, incertitudes, etc. qui sont inhérentes à la rupture et spécifiques à la vie sentimentale et affective.

Un travail de clarification sur la situation de rupture sentimentale et de post-rupture relationnelle sera à l'ordre du jour..
Différents points pourront être abordés à la demande du psychologue et/ou de la personne.


La guidance sentimentale

La guidance sentimentale est préconisée lorsque une personne se retrouve dans une dynamique amoureuse devenue dysfonctionnelle et dont les causes (généralement subtiles) lui échappent !

Le principe de la guidance sentimentale est d'apporter un éclairage psychologique sur les rouages sentimentaux et affectifs qui participent de près comme de loin à la dynamique amoureuse.

L'intérêt de la guidance sentimentale est de "dégripper" les rouages affectifs/sentimentaux afin de relancer la dynamique relationnelle amoureuse et de retrouver ainsi toute son envergure fonctionnelle.

La guidance sentimentale se préoccupe également des ruptures sentimentales récentes, des échecs amoureux passés ainsi que de la vie amoureuse conjugale.


COPYRIGHT © 2009 - 2019
DI ROSA Raymond

Dernière mise à jour :
Jeudi 27 Déceembre 2018